• adho-mukha-svanasana

    Les 7 points pour réussir Adho Mukha Svanasana

    Pour améliorer ton sanskrit, voici la signification des termes de cette posture. Adho signifie vers le bas, Mukha veut dire tête et Svana, le chien. Cette posture, communément appelée en français chien tête en bas est l’une de mes préférées. D’abord, j’adore l’image du chien qui s’étire et surtout lorsque je vois un chien s’étirer, je vois en lui le yogi qui pratique. Je trouve que ça donne un peu de légèreté à cet asana. Mais soyons plus sérieux et voyons ensemble les bienfaits que cette posture peut nous apporter. Iyengar dit dans la bible du yoga : «Quand on est exténué, un station prolongée dans cette posture élimine la…

  • pratique-du-yoga-namaste

    Pourquoi joint-on les mains en début et en fin de cours de yoga ?

    Quand on débute le yoga, on est toujours un peu surpris qu’en début de cours le professeur nous demande de joindre les mains devant la poitrine et de fermer les yeux. De notre éducation catholique, on peut voir dans ce geste, un rappel à nos prières des cours de catéchisme. Et le mental peut se questionner ou résister. Pourtant, ce geste symbolique est un fondement de la pratique du yoga. Laisse-moi t’expliquer pourquoi en te racontant une histoire. Anjali Il y a deux mille ans, Vishnu, protecteur de l’univers, regardait sur terre et remarqua qu’il y avait des oppositions entre les pratiquants de yoga. Reposant sur Ananta, un serpent à…

  • La-pratique-du-yoga-ahimsa-ghandi

    Comment pratiquer Ahimsa ?

    Ahimsa signifie la non-violence. Etymologiquement « a » en Sanskrit signifie la négation et « himsa » l’action de tuer, la violence. D’où la vraie signification d’Ahimsa est l’amour. Un amour universel pour soi-même et toutes les choses vibrantes de cet univers. C’est un principe d’un des huit piliers du yoga appelé « Yama ». Dans le jainisme et l’hindouisme, Ahimsa est une valeur fondamentale. Alors que veut dire pratiquer Ahimsa ? Pour répondre à cette question, je t’invite à faire un tour dans l’histoire d’Ahimsa. La non-violence dans l’histoire. 1. Lao-Tseu est un des précurseurs de la non-violence, le Tao invite à la non-violence, à une vie simple, respectueuse…

  • suptapadangustasana

    Comment la longueur ischio-jambiers peut affecter nos douleurs lombaires ?

    Et que faire pour les étirer ? Dans cet article, nous verrons quel impact ont nos ischio-jambiers dans notre pratique du yoga. Ce qu’on peut faire quotidiennement pour y remédier et que la tolérance à la douleur des étirements n’est pas la même chez les hommes et les femmes. Une petite description anatomique. L’ischio-jambier comprend 3 muscles de la région postérieure de la cuisse. On les nomme, le muscle biceps fémoral, le muscle semi-tendineux et le muscle semi-membraneux. Le nerf sciatique passe en arrière de ce groupe musculaire. Leur action principale est de fléchir la jambe et ils sont parfois extenseurs de la cuisse. Ce sont les muscles antagonistes du…

  • Utthita-trikonasana-et-gunas

    Utthita Trikonasana et les trois gunas

    J’adore la mythologie des asana. Elle me permet de mieux intégrer la posture mentalement et corporellement. C’est comme si mes cellules avaient besoin d’être bercées par les mots pour mieux accepter les défis de la gravité et les challenges corporels de certains asana. Je vais donc de temps en temps, vous relatez mes lectures sur le sujet et les liens que je fais avec la pratique du yoga et d’autres références. Aujourd’hui, j’aimerais commencer avec Utthita Trikonasana Le triangle Premièrement , le mot Utthita signifie étendu ou étiré, c’est une des choses les plus importantes de cette posture. Tout est étiré, des pieds jusqu’au bout des doigts. Ensuite, vient ce…

  • Il etait une fois la colonne vertebrale et le yoga

      Il était une fois, un élément complexe, sophistiqué et essentiel, j’ai nommé la colonne vertébrale. Quelle magnifique chose que cette structure composée de 33 vertèbres toute aussi importantes les unes que les autres. A elle seule, elle est la protagoniste de notre corps tout entier. Elle protège la moelle épinière, elle soutient notre tête et autour d’elle s’articule nos membres inférieurs et supérieurs. Et si pour mieux comprendre cette magnifique colonne, on prenait une machine à remonter dans le temps pour retourner (un peu) en arrière, là où nous n’étions encore que des êtres unicellulaires afin de mieux comprendre son évolution et le pourquoi du comment elle en est…