Pourquoi pratiquer Adho Mukha Virasana?

En ces temps de Covid et de rhinite allergique, je me suis dit qu’il était temps de vous proposer quelques postures qui pourraient vous aider

Voici une posture qui va permettre de vous relaxer et d’améliorer votre respiration en mettant votre intelligence dans une respiration dorsale. Une respiration normale où vous ne changez rien où vous ne forcez pas. Juste prendre le temps d’être conscient de vos inspirs et vos expirs et venir sentir votre dos. 

Les postures vers l’avant permettent de libérer les muscles intercostaux du dos ce qui va améliorer la respiration. 

Il faudra tout de même alterner les postures pour maintenir une amélioration de la respiration. 

Pour commencer votre pratique, il est bien de pouvoir commencer avec Adho Mukha Virasana. Tout d’abord, cette posture va venir calmer le mental et le corps (c’est souvent le cas des postures vers l’avant). Dans Adho Mukha Virasana, il est aussi plus facile d’observer une respiration dorsale

Si vous souffrez des genoux, pensez a mettre une épaisseur à l’arrière du genoux. 

Pour cette posture, vous aurez besoin d’un bolster, de deux couvertures. 

 

Soutenez les fessiers (je ne l’ai pas fait sur la photo) et la tête avec vos couvertures et soutenez le buste avec le bolster. Reposez le front sur vos avant-bras pour permettre au bord de buste de s’allonger et d’élargir les clavicules et le sternum

Relâchez l’abdomen et permettez à votre cerveau de se relâcher complètement. Relâchez la bouche, la langue, les mâchoires, la nuque et observez la respiration dorsale. 

Si vous pouvez, que vos genoux le permettent (n’oubliez pas de mettre une couverture dans le pli du genou si nécessaire) restez plus de 5 minutes. 

 

Vous pouvez aussi faire Parsva Adho Mukha Virasana, pour ce faire, il suffit de déplacer le bolster et le placer au-dessous du genou droit et placez votre couverture de nouveau afin de soutenir votre front. Attrapez le bout du bolster avec les mains pour continuer à ouvrir la poitrine. Faites attention a bien allonger les deux côtés du buste malgré l’asymétrie (je sais que ce ne sera pas possible mais essayez de ne pas avoir un côté complètement écrasé). Faites la posture +/- 5 minutes de chaque côté. 

N’hésitez pas à observer le souffle dans les bords de buste. Dans cette posture, vous allez étirer les reins, le foie, la rate. Cela va aussi vous permettre de créer de l’espace dans les aisselles afin de pourvoir laisser les ganglions lymphatiques travailler plus librement. 

Parivrtta Adho Mukha Virasana sera aussi à pratiquer. Pour ce faire, revenez au centre et enlever le bolster. Remplacez le par un bloc sur lequel vous viendrez placer la tête. Placez le bras gauche perpendiculaire au buste  et au sol. Pressez la main droite en pressant les doigts dans le sol pour aider à relever l’épaule droite. Gardez cette posture de chaque côté plusieurs minutes. Cette posture va écraser la rate, les reins et le fois et elle augmente la flexibilité des muscles intercostaux qui va aider la respiration. 

Bonne pratique ! 

 

Source:

Iyengar yoga for the Respiratory System, Lois Steinberg. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *